Connaissez vous les abeilles sauvages . . . ? ? ? Ce sont des solitaires, elles travaillent indépendamment, pour elles-même. Elles ne font pas de miel non-plus – chaque goutte de nectar butinée est soigneusement mélangée avec le pollen, formant de petites boules de nourriture et stockée dans les cellules du tunnel pour les futures jeunes abeilles.

Elles ne sont pas agressives envers les humaines . Elles n’ont pas de stock de miel à défendre. Plus de la moitié n’ont même pas de dard.

L'espérance de vie des femelles est entre 2 et 10 semaines (selon l'espèce), les mâles moins, voir des jours. Le reste du temps elles sont en phase larve et/ou phase cocon.

Je vais vour faire assister à la naissance de nos petites cornutas ... Trop hâte, chaque année, de les voir éclore puis s'envoler . . .

Voici, tout d'abord, leur petit hôtel particulier . . .

 

DSC_0499

 

 

Elles font leur nid hors-sol dans les tunnels. Après avoir choisi leur zone, leur périmètre ne dépasse pas 250 mètres pour éviter de rester éloigner d’un tunnel ouvert.

Elles risqueraient d’exposer leur nidification à la concurrence et aux prédateurs. Cela explique en partie, leur rapidité fulgurante.

Chaque femelle travaille pour elle-même, elle est seule responsable de sa lignée génétique chaque jour de sa vie.

A la fin de l'automne, nous ouvrons l'hôtel pour placer les larves dans une coconnière afin qu'elles passent l'hiver ; Nous en profitons pour enlever les parasites qui se sont déjà installés et qui auraient tôt fait de les déguster !

 

1

2

Voici, dans la barquette alu, les cocons nettoyés et prêts à hiverner. Nous les plaçons dans une boîte en bois naturel, sans traitement ni peinture.

Début mars, nous commençons à regarder, de temps en temps, si l'éclosion est pour bientôt....

c'est un enchantement que de les voir découper leur lave, sortir la tête, et se hisser hors du cocon pour s'envoler . . . Les naissances vont s'échelonner sur plusieurs semaines, en fonction de la date initiale de ponte, de la météo, etc etc

Les voici, toutes dans leur coconnière . . . nous sommes contents car cette année nous en avons eu pratiquement le double de l'année dernière

3

 

tout commence par un imperceptible bruit de grignotement.... l'abeille commence à faire le trou par lequel elle pourra sortir... on commence déjà à l'apercevoir . . .

 

5

6

 

début de l'extraction du cocon  . . . elle se tortille . . . elle pousse avec ses pattes avant . . . oh hisse, c'est dur ! 

 

9

 

10

 

la voici qui quitte le cocon . . . on le voit bien, vide, maintenant, avec le trou de sortie

11

et la voici qui fait ses premiers pas . . . 

 

12

 

Prête à découvrir le monde . . . 

13

 

Comme je vous l'ai dit plus haut, leur durée de vie est très courte... aussi... aussi... dès leur première minute à l'air libre, arrive Monsieur Cornuta, bzzz bzzzzzzzz, de je ne sais où.... et hop, crac crac ! ! ! 

14

 

Puis Madame Cornuta s'en va rejoindre le nichoir pour assurer la descendance. . .

15